Skip to main content Skip to search
Does the autistic child have a “theory of mind” ?
Cognition
Format: Journal Article
Publication Year: 1985
Pages: 37 - 46
Source ID: shanti-sources-38846
Collection: Theory of Mind
Abstract: We use a new model of metarepresentational development to predict a cognitive deficit which could explain a crucial component of the social impairment in childhood autism. One of the manifestations of a basic metarepresentational capacity is a ‘theory of mind’. We have reason to believe that autistic children lack such a ‘theory’. If this were so, then they would be unable to impute beliefs to others and to predict their behaviour. This hypothesis was tested using Wimmer and Perner's puppet play paradigm. Normal children and those with Down's syndrome were used as controls for a group of autistic children. Even though the mental age of the autistic children was higher than that of the controls, they alone failed to impute beliefs to others. Thus the dysfunction we have postulated and demonstrated is independent of mental retardation and specific to autism.Résumé Les auteurs présentent un nouveau mod`éle de développement méta-cognitif pour prédire le déficit cognitif qui rendrait compte d'un composant essentiel du handicap social de l'enfant autiste. Une des manifestations d'une capacité de base méta-cognitive est une ‘theorie de l'esprit'. Nous avons des raisons de croire que cette théorie fait defaut chez l'enfant autiste. Celui-ci serait done incapable d'attribuer des croyances aux autres ou de prédire leur comportement. Cette hypothèse a été testée avec le paradigme de jeu des marionettes utilisé par Wimmer et Perner. Des enfants normaux et des enfants avec trisomie 21 ont servi de groupe contrôle. Bien que Page mental des enfants autistes ait été plus élevé que deux du groupe contrôle, seuls les enfants autistes Wont pu attribuer aux autres des croyances. Ainsi le dysfonctionnement prévu a pu être démontre, il s'avère indépendant du retard mental et spécifique a l'autiste.